Fatiha El Hadi expose

Cliquez sur les images pour agrandir.

 

« Il y a dix ans, Fatiha El Hadi dessinait des vêtements, des tissus, et de son expérience de styliste, elle a gardé une sûreté de trait qui donne à son bestiaire un rendu saisissant. Ce n’est pas à une nouvelle étude naturaliste qu’elle nous convie ; car si aucun détail ne lui échappe, c’est surtout le graphisme même des formes animales qui l’intéresse. Ce n’est pas du dessin seulement descriptif qu’elle nous invite à jeter un œil mais à une synthèse des lignes de force qui structurent les créatures auxquelles elle s’attache. En cela, elle s’apparente aux dessinateurs de l’Art Nouveau qui favorisaient la simplification de la figure par une délimitation précise, au scalpel, des motifs d’étude. Et ce faisant, ils montraient toute l’importance et l’élégance des courbes et des brisures qui les définissaient.
Ce qui n’empêche pas une vraie poésie de se dégager de ce petit monde papillonnant et grouillant, ailé ou doté de nageoires : il évolue dans un milieu où la végétation, elle aussi stylisée, devient un fond onirique fait de rinceaux, de volutes, de perles et de mille choses délicates et immatérielles qui assureraient sa subsistance. Un sens certain de la couleur, avec des teintes souvent vives mais raffinées, concourt à la rêverie, celle des céramiques d’Iznik et des soieries d’Extrême-Orient, influences orientales dans lesquelles l’artiste se reconnaît, retrouve ses origines »

Lopez-Terres, écrivain et artiste

1. Madame Butterfly – 65 x 50

2. Les Sirènes – 65 x 50

3. L’Oiseleur de la Flûte Enchantée – 65 x 50

4. Le Coq bleu – 65 x 50

5. Le Scarabée bleu 65 x 50

6 . Poissons et Fleurs bleues – 76 x 56

7. Coqs et Poules – 71,5 x 87,5

8. Les Oiseaux du Paradis – 41 x 31

9. Paradis bleu – 29,5 x 21

10. Le Scarabée doré – 29,5 x 21

11. Scarabée et ballons rouges – 29,5 x 21

12. Le Scarabée de Marie – 29,5 x 21

13. L’Ecuyère – 41 x 31

14. Poissons verts – 51 x 41

15. Les Souffleurs de vie – 61 x 80,5

16. Le Poulailler – 61 x 80,5

17. Le Poisson d’or – 40 x 69

18. Les Danseurs – 65 x 50

19. Poissons grecs – 51 x 41

20. La Licorne et les Chevaux – 50 x 65

« Quel soin ! […] Le coq est omniprésent, est-ce un hasard ? »

 » Un univers plein de poésie et de fantaisie ludique, un foisonnement de détails : magnifique ! »

« Très poétique, sublimissime de finesse… »

« Pour moi un véritable enchantement… »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *