Jacqueline Dubrulle – Portraits et paysages

Cliquez sur les images pour agrandir.

Amatrice, voilà comment se définit Jacqueline Dubrulle.

Depuis l’enfance, elle n’a cessé de dessiner et peindre que contrainte par des raisons familiales ou professionnelles…

Amatrice est également le nom d’une ville italienne du Latium qui fut partiellement détruite par un tremblement de terre en 2016. Mauvais présage ? mais qui fait référence au pays élu de son coeur, peinture, sculpture, architecture, beauté des paysages, et un sens de l’humour et de la dérision qui n’appartient qu’aux italiens…

Une partie de son travail est réalisée en ateliers …

Liste des créations exposées

  1. La Fin, 2016, acrylique sur papier toilé – 50X65
  2. Pomeriggio, 2017, dessin préalable – 29,7 X 40,6
  3. Pomeriggio, 2018, acrylique sur papier toilé – 50X65
  4. L’Attente, 2014, acrylique sur châssis – 70X70
  5. Nocturne 1, 2015, acrylique sur papier toilé – 50X65
  6. Nocturne 2, 2015, acrylique sur papier toilé – 50X65
  7. Nocturne 3, 2015, acrylique sur papier toilé – 50X65
  8. Pagliaccio, 2014, acrylique sur papier à grain – 50X65
  9. Carnaval, 2014,  acrylique sur papier à grain – 50X6
  10. Primavera, 2014, acrylique sur papier à grain – 50X65
  11. Citron bleu, 2016, acrylique sur châssis – 60X80
  12. Sans titre, 2015, acrylique sur papier toilé – 50X65
  13. Leonia, 2011, acrylique sur papier à grain –
  14. Pluie, 2013, acrylique sur papier à grain – 50X65
  15. Belle de Nuit, 2015, acrylique sur papier toilé – 50X65
  16. Adieu, 2017, acrylique sur papier toilé – 50X65
  17. Fausse fourrure, 2014 – 30X41
  18. Chapeau Bleu, 2015, acrylique sur papier toilé – 50X65
  19. Promesse, 2015, dessin préalable
  20. Promesse, 2015, acrylique sur papier toilé – 50X65
  21. Dos, 1977, huile – 50X61
  22. Dos, 1978, huile – 55X46
  23. Pieta, 2016, acrylique sur papier toilé – 50X65
  24. La Chambre Rouge, 2015, acrylique sur châssis – 60X80

Avis des visiteurs

« …Quelle technique et quelle profondeur dans tous tes tableaux. Le regard a une place prépondérante chez tes personnages. Félicitations… »

« Le portrait devient un genre plutôt rare. Ici, très réussi, il nous réconcilie avec l’expression humaine »

« …Quel beau moment en compagnie de ces oeuvres tellement parlantes… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *