DA CAPO – installation de Nathalie Carrié

Cliquez sur les images pour agrandir.

DA CAPO
loc.adv. (1705; loc. Ital. « depuis le commencement », de capo « tête » et « début »). en musique, DA CAPO indique qu’il faut reprendre un passage musical depuis le début .
par extension, c’est la notion de « retour au commencement » qui a donné son titre à cette installation.
Mes travaux (chorégraphiques et de création) commencent toujours par des notes manuscrites. Le papier est présent et conséquent, écrit recto verso, de toutes parts et en tous sens.
DA CAPO est né du désir de prendre en compte le chemin, ce qui précède, ce qui œuvre avant , de la profusion d’idées, de voies, à ce qui surgira comme une évidence, ce qui fera sens pour se concrétiser.

Ces pages contiennent un cheminement, une élaboration, une réflexion, une pensée…. Elles ont été le support, les prémices d’une création, d’une pensée amenée à la matière. Elles ont permis de, ont conduit à… elles sont redevenues papier vierge, « retour au commencement »
Ce projet a commencé en 2017 et se complète, augmente au fur et à mesure. Il a été exposé en juin 2018 dans le cadre du HOMARD, présenté dans des boîtes (et photographié par Virginie Fraissé)
DA CAPO et ses prolongements à l’automne 2018, une rencontre avec un lieu d’exposition : la menuiserie à Rodez, et sa créatrice : Jeanne Ferrieu Elle prend connaissance du projet DA CAPO, et de mon travail chorégraphique à partir des mots et du langage, et m’offre une liasse d’écrits poétiques (stockés depuis 20 ans, suite à des soirées de lectures) avec l’idée qu’ils seraient matière 1e pour DA CAPO. Je devais auparavant, me les approprier… je les ai donc caviardés. les mots restés visibles sont devenus matière de recherche et création chorégraphiques pour les ateliers. j’ai modifié le format et créé un carnet accordéon des textes caviardés ainsi qu’un petit recueil des mots restés visibles… «poésies minuscules ». Les poésies initiales font maintenant partie de DA CAPO.

Pièces de papier

Photos de Virginie Fraissé

  • « Des mots choisis, trouvés qui émergent ou qui se cachent, secrets, entre les feuilles empilées. Magnifiques. »
  • « Ta belle sensibilité transparaît dans ces « papiers » recomposés dans lesquels se retrouvent toutes les formes de ton travail, avec leur contenant en émotion »
  • « Merci Nathalie pour cette promenade entre les feuilles et les mots. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *