SKOPIES – acte éphémère poétique – H. SKO

 

AFFICHES-COMPOSITIONS de photographies et de dessins de l’artiste. Assemblées sur des critères signifiants non narratifs. En mathématique, une somme TELESKOPIQUE est une somme dont les termes s’annulent de proche en proche. UNE POESIE EPHEMERE, légère et décalée.

 

Du plus loin qu’il m’en souvienne, la craie c’était déjà l’image. L’écriture pleine ou déliée. Éphémère, Effacée, friable. La gouache a rappliqué, qui tâche. Puis « Un avion à réaction a rattrapé le bout du nez, a rattrapé le bout du nez! » Images rythmées, gestuelles dans l’espace. Ecole. Trois bons points pour une image papier sentant l’encre : se rappeler que : « la terre est bleue comme une orange » […]                                 Désarçonnée par une orange, par sa couleur. Par la terre ?

À la maison, ma mère avait la paix, dégradés automatiques des coloriages délimités. Sur papier épais épuisant tous les feutres couleurs bon marché. Puis j’ai vu des vrais noirs et des vrais gris, des fantômes et des visages dans les bains révélateurs. Apparaître des portraits photographiés par mon père ouvrier.

Paris explosait, graphisme, psychédélisme, mode, musique, murs, magazines, réclames. 1974 premier choc esthétique, ORTF à écran cathodique. Encore du noir et blanc, mais du Bergman. Symbole, représentation, cinéma. De la mort, de la résistance, des fraises des bois, du lait de chèvre, des survivants : « Le septième sceau » Télé éducative, culturelle, rebelle. Rome ville ouverte, Huit et Demi, Mort à Venise.

Images Brutales, oniriques, hypnotiques. Des chambres noires, de la salle noire, du monde noir. Puis l’électronique, l’analogique, la vidéo. Clips, décodeurs, pornos, l’image débridée, hachée, démocratisée ; irrémédiablement. Moderne. Expérimentale. Je deviens vidéaste, filme, cadre, couds, impressions, idées, angoisses, écrits, concepts. Je brode, je consulte, je m’immerge. Courts métrages. Art, études, l’histoire du cinéma par Jean Luc Godard: On se marre et puis on ne se marre plus.

Plus le temps. Déjà l’Informatique, le numérique, les disques durs. Web, écrans, Skype, Wikipedia, Face Book, Smartphones, Tablettes, réseaux, applications, Accélération. 

Médias, matraquage, satellites, GPS. Révolutions. Immédiateté, simultanéité, simulacres. Google. Coproductions. Politiques, sociales, économiques. « Words Words Words « chantait Ferré. Moi : Images, Images, Images… Truquées, clonées, Amstragramées. Overdose en temps restreint. Selfies, séries, likées. Zapage. Et Je ne sais plus ce que je vois, je ne crois plus ce qu’on me montre. Le sensationnel me coule, coule dans les veines, s’immisce dans les moelles. Miroirs déformants. L’image devenue monstre a englouti tous les miroirs. La « réalité » augmentée arrive. Et derrière?!

Mes SKOPIES téléskopiques expriment ce passage étroit, oppressant néanmoins fantastique par lequel nous nous frayons un chemin. Entre rêves et cauchemars…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *